SOS Animaux Tunisie

Catégorie: Association

Femmes & Réalités du 24.12.2009

Raoudha le 27 décembre 2009 @ 23:48
Publié dans Revue de Presse |

Article paru dans le magazine « Femmes & Réalités » le 24-12-2009

femmes et réalités1femmes et réalités 2

La Presse parle de S.O.S Animaux

Raoudha le 27 décembre 2009 @ 22:05
Publié dans Revue de Presse |

(c) Wassim Ghozlani

(c) Wassim Ghozlani

Le café culturel, «le Karrousel», accueillera, jeudi prochain, notre slameur national Hatem Karoui qui sera accompagné du guitariste Mehdi Rekik. Le groupe Slam alikom, très en vogue, enchaînant les spectacles depuis l’année 2008, a accepté de donner un concert au profit de SOS animaux, association luttant contre la maltraitance animale.

Les slams de «Akwa dawla fi takrib essma lel ardh»(le pays le plus fort dans le rapprochement du ciel à la terre), «Akdem kisset hob fil bled» (la plus vieille histoire d’amour du pays) ou encore «loughet edhad» (la langue arabe) se distinguent par le sens de la formule, le ton alerte, l’humour et la dérision.

D’autre part, une exposition de photos de Wassim Ghozlani garnira les cimaises de l’espace. Il s’agit de portraits d’animaux en noir et blanc, intitulés Animals in the dark, qui ne manquent pas d’originalité. Sur un fond sombre, se détache une tête d’animal, tels des portraits d’hommes, ces clichés exprimant la «psychologie» de ces animaux.

Autre clou de la soirée, la lecture de textes extraits du documentaire américain Earthlings (Les Terriens) du réalisateur Shaun Monson qui a récolté de nombreuses récompenses (Meilleur film documentaire au Festival international de Boston et au Festival du film de San Diego, aux Etats-Unis en 2005). La narration ayant été assurée par Joaquin Phoenix, et la bande originale par Moby.

Ce film, provoquant et didactique à la fois, utilise des images choc (scènes filmées avec une caméra cachée à l’intérieur d’abattoirs des plus grandes industries, notamment en Amérique du Nord) pour raconter le comportement humain face au monde animal, ainsi que la relation entre l’homme et la nature fondée sur une exploitation abusive de celle-ci. Et au moment même de l’échec de la conférence de Copenhague, et en l’absence de solutions concrètes au problème du réchauffement climatique, il est vraiment salutaire de réfléchir à cette dépendance de l’homme à la faune et à la flore, privilégiant exclusivement ses intérêts économiques.

Alia N.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=4&news=107166

Mise à jour, Décembre 2009

Zohra S le 26 décembre 2009 @ 20:25
Publié dans Actualités |

Tout d’abord, joyeuses fêtes à tous.

Le site a subi des changements, et pas des petits.

Une chose qui manquait vraiment, c’étais la possiblité de laisser un commentaire à un commentaire. Et en plus, maintenant, outre à cela, j’ai mis en place quelque chose de vraiment spécial: le faite de pouvoir laisser un commentaire avec son compte facebook!

Vous pouvez aussi partager un article du site en clickant sur le petit bouton « Share » en bas des posts.

Quelques pages qui étaient en construction ne le sont plus, et j’ai aussi rajouté le logo de la fondation Bardot, qui nous aide beaucoup et à Downtown host, qui nous a fais le plaisir de nous heberger pro-bono. Merci infiniment!

Mais le changement le plus radical, c’est le faite que le site est maintenant multi-lingue. Pour l(instant, c’est vraiment que 2 languae,s l’anglais et le français. Pour l’instant, la grande majorité des articles etc sont en français, mais le changement sera progressif.

Voilà, je pense que c’est tout. Merci beacuop de votre aide et de votre support.

Zohra S

Leaders.com.tn parle de s.o.s animaux

Raoudha le 25 décembre 2009 @ 11:10
Publié dans Actualités, Revue de Presse |
flyer sos

(c) Wassim Ghozlani

La tâche? Immense. Les moyens? Infimes. La volonté? Colossale. L’environnement ? Résistant. C’est dans ce cadre qu’un groupe de Tunisiens et d’amis de la Tunisie se sont attelés à une tâche colossale au vu de l’indifférence qu’elle récolte auprès du public tunisien : la lutte contre la maltraitance animale. C’est l’objet de l’association SOS Animaux Tunisie qui fédère les efforts de quelques dizaines de bénévoles sous la direction bienveillante du Dr Raoudha Mansour, une femme vétérinaire au grand cœur qui a ouvert sa porte aux grands oubliés dans notre pays, les animaux !

C’est que pour le Tunisien moyen, les animaux peuvent se révéler des êtres intéressants tant qu’ils sont beaux à voir et en bonne santé. Ainsi, certaines personnes n’hésiteront pas à acquérir des chats et chiens « de race » à prix d’or mais n’auront pas la moindre pitié pour la chatte du quartier qui vient de mettre bas dans leur garage. Pour elle et ses chatons, dont les chances de survie sont déjà naturellement faibles, c’est la rue et ses dangers. Mais même ce beau chat persan ou siamois, le chat de la maison comme on dit, peut lui aussi tomber en disgrâce si l’idée lui venait de perdre ses poils, d’attraper la teigne ou le coryza ou tout simplement de devenir trop vieux et triste. Pour lui aussi, c’est la rue, le plus loin possible pour qu’il n’ait aucune chance de revenir. Les plus chanceux auront été placés à côté d’une décharge publique ou d’un marché. Ayant été habitués à être nourris toute leur vie, ces chats abandonnés ne survivront pas au froid et à la faim. Un animal abandonné est un animal condamné, c’est le slogan de l’association SOS animaux Tunisie.

On n’achète pas un animal, on adopte un compagnon

Mais le Tunisien peut aussi se montrer généreux et affectueux envers les animaux en leur lançant des kakis par-dessus leur cage quand il emmène ses petits Tunisiens dans ce qui reste du zoo du Belvédère. Il est même prêt à payer pour les prendre en photo dans un centre commercial où le gardien l’assure qu’ils sont bien attachés … par le cou … à terre ! Et pourquoi ne pas se payer une petite folie avec ses perroquets Ara que l’on vend, dans une autre grande surface, à cinq mille dinars la pièce … cela épaterait les amis. Pour les moins nantis, l’un des plus grands souks de la capitale offre toutes sortes d’animaux, venus on ne sait d’où, à des prix imbattables. On n’achète pas un animal, on adopte un compagnon, rappelle encore l’association.

A ces problèmes éthiques s’ajoutent les problèmes d’hygiène et de risque de propagation des maladies que tous ces animaux errants non stérilisés et non suivis médicalement posent. L’accumulation des détritus dans les rues leur assure une alimentation abondante mais malsaine dont ils profitent en déchirant à coups de griffes les sacs poubelle déposés à même le trottoir ou en s’engouffrant dans les bennes à ordures. Les retards fréquents au niveau du ramassage des ordures leur offre l’occasion de multiplier les repas à partir de tous ces restes, qui entre-temps, se décomposent attirant toutes sortes de micro-organismes.

C’est dans ce milieu que nous vivons, c’est sur ces trottoirs sales entre deux sacs déchiquetés que nos enfants jouent et que nous slalomons en détournant le regard et en chassant d’un KISS désespéré des chats affamés qui reviendront quelques minutes après dévorer les restes pourris dont nous n’avons plus voulu !

C’est pour construire une société digne, respectueuse des êtres vivants qui se trouvent sur son sol, qui veille sur l’hygiène et la sécurité de ses villes et de ses enfants que l’Association SOS Animaux Tunisie se bat en organisant différentes actions dont la dernière a été organisée dimanche 20 décembre 2009. Durant cette journée, un ensemble de bénévoles, rassemblés grâce au réseau social Facebook, se sont déplacés au siège de l’Association à Nabeul pour donner les derniers coups de pinceau à une cabane construite avec l’aide d’une Fondation française pour abriter les chiens errants. Une occasion aussi pour soutenir l’association avec des dons, donner à manger et caresser la trentaine de chats qui attendent là d’être adoptés et de promener les chiens dans les champs alentours.

Des petits gestes qui pourront changer votre vision de la vie

La porte de l’association est toujours ouverte à toutes les bonnes volontés. Pendant ces vacances, une escapade au siège de l’association à Nabeul changera votre regard sur nos amis les bêtes. Avant cela, un tour sur le site http://sosanimauxtunisie.org/ vous donnera une idée sur les activités et une adhésion au groupe sur Facebook Tous avec SOS Animaux, vous permettra de rencontrer des personnes dévouées et aimables et d’accomplir des petits gestes qui pourront changer votre vision de la vie …

Une véritable société civile serait en train d’émerger en Tunisie avec des citoyens qui se prennent en charge, qui s’organisent, qui unissent leurs efforts. Nous pouvons tous donner quelque chose, nous avons tous quelque chose à donner. Et les animaux sont si peu exigeants et si reconnaissants. D’un regard, ils vous remercient d’être là … pour eux !

Nous avons toujours le choix … de crier KISS, CHIR, de bombarder à coups d’insecticides et autres poisons les animaux qui nous dérangent, de nous barricader dans nos belles demeures ou d’ouvrir notre cœur en adoptant un compagnon, en aidant l’association par des dons ou de la nourriture, en ramassant les animaux errants pour les emmener au siège de l’association, en devenant bénévole, en faisant circuler cet appel parmi nos contacts personnels, en en parlant autour de nous, … nous avons tous quelque chose à donner !

Anissa BEN HASSINE
Membre de l’Association SOS Animaux Tunisie

Tunisie – Leaders : Nous avons tous quelque chose à donner …


Le nouveau kit de sos animaux

Raoudha le 7 décembre 2009 @ 22:08
Publié dans Actualités, partenaires |

sdc13556Aujourd’hui , les planches de notre cabane , kit , siege  de sos animaux est là

Au plus tard aprés demain on commence l’intalation

C’est grace à la fondation bardot que nous avons un siége independant de sos animaux

Milles merci pour les animaux errants de sos animaux

La presidente

juste un coucou à Laika

Raoudha le 11 juillet 2009 @ 0:45
Publié dans Actualités |

Laika

adorable, gentile , obeissante

elle aboit juste au moindre bruit

notre compagne

elle n’est pas à adoptée

News

Zohra S le 29 juin 2009 @ 22:36
Publié dans Actualités |

Je fais juste un petit coucou à toutes les personnes qui nous suivent en ligne et pour leur faire savoir de ce qui se passe au niveau du site.

Celui-ci va devenir multi-lingue (très très prochainement!), et plusieurs nouveautés vont être mises en ligne, incluant:

  • Toutes les pages qui manquent à l’instant. J’ai commencé par mettre en line la page de contact, et les autres suivront bientot
  • Une Gallerie de Photos pour les adoptions
  • Une Newsletter! Eh oui, vous allez pouvoir vous abonner à la newsletter pour recevoir chaque mois les dernières infos
  • Le formulaire d’adhésion va etre retravaillé, vous pourrais envoyer celui-ci directement
  • Le calendrier est maintenant live!
  • La partie commentaires va être retravaillée pour inclure les commentaires aux commentaires

Surtout, n’hesitez pas à nous contacter via le biais de ces formulaires et de faire un don directement avec les infos bancaires qui sont à votre gauche. Merci, et à bientôt!

English

I’m just here to say hi to everyone checking on the site and to let them know what’s being done to it.

The site is going to become fully multilingual soon. Really soon. So please hang tight for that. Also going to rework some things, including:

  • Putting online all the missing pages. I have started on it tonight, by adding contact forms on the contact page
  • Adding a photo gallery for the adoptions
  • Adding a newsletter! Yep, you’ll be able to get a recap every month of what’s been going on
  • The membership form is being reworked so that you can send it to us directly
  • The event calender is now up!
  • Reworking the comments section so that people can reply to comments

Please, don’t hesitate to get in touch with us via the contact forms, and to send in a donation to help us out by using the banking info on the left side. Thanks for visiting and check back in soon!

Article de la presse tunisienne sur sos animaux

Raoudha le 8 juin 2009 @ 23:18
Publié dans Revue de Presse |

Action humanitaire

Plus belle la vie avec SOS Animaux

L’amour des animaux connaît un meilleur ancrage auprès des personnes à besoins spécifiques d’où le nombre de fermes thérapeutiques qui pullulent dans nos contrées.

Mais la passion des «bêtes» gagne aussi le tissu associatif, à l’instar de la création, il y a une année, de SOS Animaux de Nabeul dont la présidente, Dr Raoudha Mansour, en est une mordue. C’est époustouflant dans la mémoire collective du Tunisien, pourtant les adhérents et les bénévoles répondent présent au secours des bêtes dont l’instinct, le magnétisme, le mystère résistent encore aux explications savantes.
SOS Animaux a organisé récemment un événement en grande pompe dans le cadre de ses activités de sensibilisation à la sauvegarde et au bon traitement des animaux de compagnie mais aussi à l’égard des animaux errants. « Animaux, nature et astrologie chinoise » , thème rarement évoqué par une association à vocation humanitaire. Plongée dans une ambiance bon enfant, parmi les « apôtres » de la cause animale, Mme Flora, astrologue, a évoqué l’historique de l’astrologie datant du VIIIe siècle après Jésus Christ. « A chaque année correspond un animal. Cette année est celle de la vache. Elle se présente comme fructueuse pour les labours, l’agriculture, les candidats au mariage et les travailleurs en général ».

Dans l’astrologie chinoise basée sur le fait qu’il existe 12 animaux correspondant aux 12 mois de l’année, Mme Flora répond à une assistance assoiffée de connaissances quant à leur ascendant en astrologie chinoise. «Le serpent reflète l’intelligence et la sagesse. Il est émotionnel», martele-t-elle en vraie connaisseuse, forte de son expérience. Elle recommande de lire l’astrologie chinoise qui accorde une place prépondérante à l’animal. Un débat très instructif portant sur la nature et les animaux et la prise en charge des animaux errants par SOS Animaux pour améliorer leur vécu et leur environnement a été animé par le Dr Mansour. Son intervention fait appel au sponsoring afin d’aider l’association qui ne dispose pas encore de siège. «N’abandonnez pas vos animaux, inculquez à vos enfants l’amour des bêtes, procédez à des stérilisations au lieu d’abandonner les chatons à leur triste sort». Une doléance adressée aux municipalités, aux vétérinaires, aux sponsors, aux bénévoles, au ministère de l’Education et de la Formation pour œuvrer au profit de cette association qui s’est distinguée par le sérieux de son engagement moral, mais dont les moyens restent limités. Ayez un brin d’indulgence et adhérez à cette association qui promet tant.

F. RASSAA

Source

Eros

Raoudha le 4 juin 2009 @ 22:18
Publié dans Actualités |
C'est le mascot de l'association

C'est la masquotte de l'association

Eros la masquotte de l’association , depuis son abandon , il ne quitte plus mes pieds.

– arrivé dans un état lamentable , des nœuds de partout ,

– merci à Mme Debias Chantale qui nous a toiletté EROS

C’est grave quand les animaux de races sont aussi abandonnés !

Raoudha le 21 mai 2009 @ 0:30
Publié dans Actualités, Evénements/Events |

L’astrologie chinoise est comme tous les systèmes astrologiques une technique d’observation et d’interprétation du ciel et des cycles planétaires afin d’établir calendriers et prévisions. Les traces les plus anciennes de l’astrologie chinoise remontent à près de 3000 ans avant notre ère.

A cette époque, la pratique de l’astrologie était strictement réservée aux astrologues impériaux et interdite au reste du peuple, de peur qu’elle ne soit utilisée contre le pouvoir. Aussi, divers systèmes plus simples, négligeant les planètes, se popularisèrent.

L’usage de douze animaux pour représenter telle ou telle période de temps (jour, mois, année…) fut probablement empruntée à l’astrologie persane, qui utilisait déjà un tel système. Pourquoi des animaux ? En tant que symboles.
Dans bien des religions, bien des mythes, jusque dans les contes et les fables, les animaux sont utilisés pour illustrer nos forces et nos faiblesses, nos habitudes et nos travers.

Les tendances de chaque année chinoise, en fait déterminées par l’interprétation de cycles astronomiques et calendaires, sont donc illustrées par un animal, plus parlant qu’un long discours.

Les douze signes de l’astrologie chinoise, en fait utilisée dans de nombreux pays d’Asie, sont suivant le cas :
le rat ou souris ; le buffle ou bœuf ; le tigre ; le lièvre, lapin ou chat ; le dragon ou lézard ; le serpent ; le cheval ; la chèvre, bouc ou mouton ; le singe ; le coq ou phénix ; le chien ; le cochon ou sanglier.
Diverses légendes asiatiques relatent comment ces animaux furent choisis par les dieux, une course ayant été notamment organisée pour déterminer leur ordre, et les tours pendables qu’ils se jouèrent entre eux pour se distinguer !fluer de l'evenement du mois de mai

Page 4 de 512345

winrar download free

winrar download free

winrar free download

winrar free download

download winrar free

download winrar free

winzip activation code

winzip activation code

windows 7 ultimate product key

windows 7 ultimate product key

windows xp product key

windows xp product key

winzip free download

winzip free download

winzip freeware

winzip freeware

winzip registration code

winzip registration code

windows 7 crack

windows 7 crack

free winrar download

free winrar download

windows 7 key generator

windows 7 key generator

winrar free

winrar free

free winrar

free winrar

windows 7 activation crack

windows7 activation crack

free winzip

free winzip

windows 7 product key

windows 7 product key

winzip free download full version

winzip free download full version